Variations sur un thème de Vinteuil

soprano solo & ensemble Opus 62

opus 62 fiche.png
Unknown.jpeg

    Il n’y a pas une mèche de cette chevelure brune qui ne soit sacrée. Une petite tache sur la joue qui rayonne, une peau soyeuse, une prunelle austère. En te regardant, j’ai la mémoire de toutes les fortunes comme un pantoun indocile. Cette jambe qui file vers une terre grasse réveillant d’un pas délicat les âmes oubliées des croyants, qui sont nos étoiles. Mes œuvres comme mes sages prières n’oublient jamais cette Cybèle.

Marcel Proust

« Cette soif d'un charme inconnu, la petite phrase l'éveillait en lui, mais ne lui apportait rien de précis pour l'assouvir. De sorte que ces parties de l'âme de Swann où la petite phrase avait effacé le souci des intérêts matériels, les considérations humaines et valables pour tous, elle les avait laissées vacantes et en blanc, et il était libre d'y inscrire le nom d'Odette. Puis à ce que l'affection d'Odette pouvait avoir d'un peu court et décevant, la petite phrase venait ajouter, amalgamer son essence mystérieuse »

à Talita, fille du dieu fleuve Inachos et de Mélia